Démarche artistique

Issue des arts du cirque et de la danse, mon approche de la sculpture est étroitement liée à mes premiers repères artistiques qui sont ceux du spectacle. 

Un puissant besoin de toucher et de divertir en racontant des histoires s’infiltre jusque dans mes sculptures.     

Dans le bois, je sculpte en ce moment des animaux solitaires. 

Vulnérables. 

Aux premiers abords, mes sculptures sont d’allures sympathiques,  presque naïves.

Puis, lorsque qu’on s’approche un peu, des entailles de surfaces, des traces de morsures, griffures, éraflures…  semblent trahir une réalité différente.  

Des cicatrices qui détonnent de la première impression.  

Peut-être une analogie avec le cirque et le spectacle où le maquillage camoufle et où le vrai et le faux se mélangent?

Ou plus simplement, le reflet de la vie publique versus la vie solitaire. 

Ce qu’on présente au monde versus ce qu’on voudrait bien lui cacher.

Je m’interroge à travers mon travail sur la force et le courage d’être authentique.

De se montrer vulnérable.